9 juillet a 18h (Eglise)

CHRISTOPHER HAINSWORTH – orgue

Eglise Notre Dame de la Barthe, Saint-Chinian

Deux ouvertures

Charles Gounod (1818-1893) – Marche pontificale
Julius Fucik (1872-1916) – Marche florentine

One-man concerto

George F.Handel (1685-1759) – Concerto en si b Ouverture & Allegro

Suite gitane

William Byrd (c1540-1623) – Gipseis Round
Joseph Haydn (1732-1809) – Rondo gitan
Vittorio Monti (1868-1922) – Czardas

Soyons un peu sérieux!

Louis-Nicolas Clérambault (1676-1749) Suite du deuxième ton (extraits)
Duo-Basse de Cromorne-Récit de Nazard-Caprice sur les Grands Jeux

une petite soirée italienne…

Polibio Fumagalli (1830-1900) – Marcia Festiva
Vincenzo Bellini (1801-1835) – Sonata per organo Larghetto-Allegro
Francesco Pagani (c1830-1890) – Polka pour la fin de la Messe

un peu de calme féminin…

Cécile Chaminade (1857-1944) Pastorale

avant la tempête…

IMPROVISATION sur des thèmes proposés par le public

Des *CD* de Christopher, à l’orgue ou au pianoforte, seul ou avec trompette, clarinette ou soprano, sont en vente à l’entrée (au prix de 15 euros).

 

Depuis une trentaine d’années, CHRISTOPHER HAINSWORTH mène une belle carrière de concertiste, principalement en France et en Nouvelle-Zélande, à l’orgue mais aussi au clavecin, au piano et au pianoforte, en tant que soliste, chambriste, accompagnateur ou musicien d’orchestre. En particulier, il a été pianofortiste du Trio d’Autan et organiste/claveciniste de l’Orchestre de Chambre National de Toulouse pendant de longues années, travaillant régulièrement avec Gérard Caussé, Jean- Claude Malgloire, Alain Moglia…

6a0115702f1ae2970b017c35edd6ef970b-800wi

Après des études de musique et de lettres en Nouvelle-Zélande, une bourse du gouvernement français permet à Christopher de compléter un doctorat à l’université de Toulouse et de devenir professeur de lettres et de musique à l’université de Waikato pendant neuf ans. Cependant, son rêve de vivre de la musique en France se réalise et il arrive en Aquitaine en 1981. Il part à Béziers avec sa petite famille en 1984, où il enseigne d’abord à la Société de Musicologie du Languedoc avant de fonder un département de musique ancienne au Conservatoire. En 1996 Christopher et sa famille repartent dans sa Nouvelle-Zélande natale, où il est professeur et directeur de la section de musique à l’université du Waikato, et titulaire des orgues de la cathédrale de Hamilton. De retour en France, le voilà nommé directeur du conservatoire de Béziers en 2003, qu’il a quitté depuis pour se consacrer entièrement à la musique. Il est également organiste titulaire de la Cathédrale de Béziers depuis 2005.

Amateur de jazz, de musique populaire, de théâtre et surtout de musique improvisée pour films muets (il se produit régulièrement dans des Festivals de cinéma) Christopher croit qu’il faut sortir des sentiers battus pour combattre les préjugés populaires contre l’orgue et sa musique… et n’hésite pas à présenter ou adapter des oeuvres qui peuvent surprendre plus d’un…

Président ou Conseiller artistique de plusieurs associations musicales et membre de trois confréries vinicoles, Christopher adore la cuisine française, les vins du Midi et du Sud-Ouest, la garrigue, le rugby, l’humour… et la musique!

Discographie: (en vente ce soir à 15€)

“Musique royale, religieuse et romantique” pour trompette (Nicolas Planchon) et orgue(Cathédrale de Béziers)
“Christmas Maximus”: musique d’orgue pour Noël (Sainte-Marie, Wellington, N-Z.) Dubois: “Noëls et Symphonies pour Orgue” (orgue Puget de l’église de Cazouls-lès-Béziers) “Méditation et Majesté” musique française à l’orgue de Hastings (N-Z)

“Se Canto”: musique pour clarinette (Andrei Freidine) et orgue (Cazouls-lès-Béziers)

“Mélodies françaises” pour soprano (Agnès Roubert) et pianoforte

«Liederabend avec Clara et Robert Schumann» (Ulrike van Cotthem, soprano) et pianoforte.