Académie de Musique de Chambre de Bardou / 23.07.2018 / 17h30

Saint-Chinian, Salle de l’Abbatiale – entrée gratuit, participation libre

L’Académie de Musique de Chambre de Bardou a été fondée à l’été 2014. Il donne aux étudiants des conservatoires allemands l’occasion de répéter la musique de chambre dans les magnifiques environs de Bardou et de jouer dans des concerts dans les alentours. La plupart des participants étudient à l’Université de Musique, Drama et Media Hanover.

L’Académie de Musique de Chambre de Bardou est composée de jeunes étudiants de fin d’année du Conservatoire de Hanovre qui présentent chaque année un concert de musique classique sous la direction de Thomas Post et Maria Pache.

Programme

Felix Mendelssohn-Bartholdy: Streichquartett Nr. 6  f-moll op. 80

  1. Allegro vivace assai
  2. Allegro assai
  3. Adagio
  4. Finale: Allegro molto

Franz Schubert Streichquartett Nr. 8 B-Dur op. 168

  1. Allegro ma non troppo
  2. Andante sostenuto
  3. Menuetto. Allegro
  4. Presto

Dmitri Schostakowitsch Streichquartett Nr. 8 c-moll op. 110

  1. Largo
  2. Allegro Molto
  3. Allegretto
  4. Largo
  5. Largo

Johannes Brahms Streichquartett Nr. 1 c-moll op. 51/1

  1. Allegro(C minor, ends in C major)
  2. Romanze: Poco adagio(A♭ major)
  3. Allegretto molto moderato e comodo(F minor, ends in F major)
  4. Allegro(C minor)

Wolfgang Amadeus Mozart: Duo für Geige und Bratsche G-Dur Kv. 423

  1. Allegro
  2. Adagio
  3. Rondo

Biographies

Maria Pache

Maria Pache a reçu ses premières leçons de violon à l’âge de 5 ans avec Karel Kadic à Villingen-Schwenningen. Plus tard, elle a appris le violon et l’alto avec Rudolf Rampf à l’Université de musique Trossingen et a étudié l’alto à l’Université de Musique et de Théâtre à Hanovre avec le professeur Jutta Rübenacker, Michael Brockhaus et Christian Pohl. Son enthousiasme pour l’instrument provient notamment de la grande importance de l’alto dans la littérature de musique de chambre et de son son chaud. Elle est membre de l’Ensemble Horizonte, l’Ochester im Treppenhaus, du Salonorchester Weimar et a reçu une invitation au Berliner Theatertreffen avec la production Atlas des îles éloignées du Schauspielhaus Hannover. En tant qu’altiste et violoniste baroque, son amour s’applique également à la musique ancienne. Maria Pache a étudié l’alto baroque et violon baroque avec le professeur Anne Roehrig à Nuremberg, et est membre fondateur de l’ensemble baroque la festa musicale.  Elle peut etre ecoute sur divers enregistrements de CD et de radio, entre autres, de l’Allemagne Radio, WDR, NDR et SFR.

Prof. Thomas Posth

Thomas Posth est né à Tübingen en Allemagne. Il a passé sa jeunesse à jouer du violoncelle, à chanter dans un groupe de garçons, à jouer de la basse électrique dans divers groupes et à jouer au football. Il a étudié le violoncelle et la direction d’orchestre à Hanovre et à Detmold. En 2006, il a été admis au Forum des chefs d’orchestre du Conseil musical allemand et a participé à des masterclass donnee par Colin Metters, Reinhard Goebel et Kurt Masur, entre autres.
Il a collaboré avec de nombreux orchestres: tels que l’Orchestre Beethoven de Bonn, la Musikalische Komödie Leipzig, la Musikfabrik Köln, et l’Orchestre symphonique de la Radio et hessois.  Il a mis en scène de nombreuses créations, à savoir avec le Neue Musik Ensemble du Hessischer Rundfunk.

En 2006, Thomas Posth a fondé l’ Orchester im Treppenhaus. Cet orchestre professionnel peu orthodoxe présente la musique classique dans un nouveau contexte et développe de nouveaux formats de concert. Grâce à la couverture de la presse, de la radio et de la télévision, l’ensemble a été invité à de nombreux festivals en Allemagne et en Europe. En 2015, l’orchestre a reçu le prix pro visio de la fondation Kulturregion Hannover.

Thomas Posth enseigne la direction musicale à l’Université de Musique, Drame et Média à Hanovre. Dans les saisons 2010-2013, il était le directeur musical de l’Opéra « The Silver Lake » au Staatstheater Hannover. En juin 2013, il a commencé une chaire de professeur musical à temps partiel à l’Université de Hambourg.
À l’été 2008, Thomas Posth a reçu le Prix du Prix de musique Praetorius en Basse-Saxe.