Alain Kremski / 25.07.2018 / 17h30

Saint-Chinian, Salle de l’Abbatiale – participation libre

«Paysages romantiques Paysages sacrés»

Programme

Musiques inspirées par la nature, les paysages, l’architecture…

BACH / BUSONI                 Choral ( transcription pour piano

Il est dit dans les traditions ésotériques que l’homme est un médiateur entre le ciel et la terre…   Merveille de l’architecture musicale chez Bach :
– Basses à la main gauche : continuum, équilibre, pulsation, régularité…
Mélodie à la main droite : liberté, fluidité,  irrégularité, apportent la vie, l’inattendu…  Pour relier les deux, une troisième force, peut-étre le regard de l’interprète…

BACH / SILOTI                     Choral ( transcription pour piano )

COUPERIN                             Les bergeries  –  Le rossignol en amour

1668 – 1733                               Les coucous  –  Les vergers fleuris

Nous connaissons peu les musiques de François COUPERIN car elles ont été composées pour le clavecin. Exècutées sur un piano, elles gardent leur fraîcheur et révèlent la formidable beauté, l’invention des lignes mélodiques. Lors de mes récitals en Chine, les auditeurs étaient séduits par les pièces de Couperin, sans doute à cause des mélodies très ornementées, et de la relation de ces musiques, d’une liberté extraordinaire, avec la nature, les paysages, la ruralité, les chants des  oiseaux, les « gazouillements », Un univers poétique famillier pour les chinois ! Quelle beauté, quelle poésie, quel charme dans la fragilité, la fluidité des pièces comme Les Bergeries, Les Vergers fleuris…  Couperin apparaît alors comme le premier des compositeurs romantiques français !… (Alain Kremski )

« Oiseaux qui confiez votre gracilité, votre sommeil périlleux à un amas de roseaux, le froid venu, comme nous vous ressemblons » ( René Char )

LISZT                                     Angélus ( Prière aux anges gardiens )

                                                Cloches du soir

Musiques inspirées par les sonorités des cloches, les paysages…
Art du proche et du lointain… Une dilatation du temps et de l’espace…

                                                Simon le cyrénéen aide Jésus à porter sa croix

Rythmes oppressants à la main gauche… Puis un moment de sérénité,  de lumière… Et les quatre notes symbolisant la croix, sorte de B.A.C.H.

                                                Romance  ( une autre version de la romance oubliée…)        

 WAGNER / LISZT              Le choeur des pèlerins

L’ultime page  ( dernière page de Wagner…)

                                               Tristan – Prélude du IIIème acte ( extrait )                                  

Nostalgie…  Beauté…  Mélancolie du cor anglais. ..
Bach, Mozart, Wagner, ont toujours été attentifs au symbolisme des gammes.
            Gammes ascendantes :    élévation, prière, quête de l’absolu…
          Gammes descendantes :  accueillir,  obéir, recevoir l’énergie d’en Haut…
Ici les gammes ascendantes évoquent la montée vers l’infini… L’amour plus fort que la mort… Les gammes s’élèvent vers l’horizon, le ciel, l’immensité…

SATIE                                           Gnossiennes n° 1, 3 et 4      

Erik Satie, ce musicien médiéval et doux… ( Claude Debussy )

KREMSKI                                       Paysage

Brève Improvisation, inspirée par l’architecture de l’espace  où a lieu ce      récital…  Accords mystiques, le temps et l’espace, contemplation…

MESSIAEN                           Premier Regard sur l’Enfant Jésus

Trois accords majestueux évoquent la Trinité…
Est-il possible d’ètre présent, dans une écoute sans impatience, avec un mental libre, sans associations de pensées ?  Un exercice de méditation, d’attention, pour l’interpréte, mais aussi, pour l’auditeur !…

RIMSKI-KORSAKOV                     Sadko ( l’air célèbre de l’Opéra…)

 C’est l’Inde, terre des trésors. Jour et nuit, le Phénix chante.
Jeune fille aux traits purs, en t’écoutant, on perd le souvenir du monde…

BORODINE         Dans les Steppes de l’Asie Centrale  ( et Sérénade )

( transcription pour piano par A. Kremski )

 Steppes : Appel mystérieux dans le lointain ( clarinette ) appel en écho ( cor ) la caravane s’élance : pas ouatés des chameaux ( contrebasses ) Immensité du désert, couleur or…  Lumière, plénitude, le soleil au Zénith… Puis la caravane s’éloigne, disparaît à l’horizon, comme dans un rêve… Mélancolie… Silence…

A propos de Borodine : « Connaissant sa bonté, les étudiants l’accablaient d’impossibles demandes, qu’il essayait avec abnégation de satisfaire. (…) Tout le monde rentrait chez lui, à n’importe  quelle heure, l’arrachant à son dîner ou à son thé. Sans compter les élèves, qui ne quittaient pas la maison. L’appartement servait d’asile à différents parents, pauvres ou de passage.  Borodine s’occupait d’eux, les soignaient, les transportait à l’hôpital, les visitait…»   ( Rimski-Korsakov : journal )

GURDJIEFF/               La grande prière  –  Mélodie tibétaine

DE HARTMANN          Prière Dur-Rud    –  Danse sacrée Pythagore n° 3

                                          Récit de la résurrection du Christ

 Alain Kremski a orchestré les danses sacrées et composé des séquences pour choeur dans le film « Rencontres avec des hommes remarquables » de Peter BROOK d’après le livre autobiographique de GURDJIEFF sur ses voyages en Asie.

Thomas de Hartmann accompagna Gurdjieff dans de nombreux voyages et collabora avec lui pour la composition des oeuvres musicales, en particulier pour les « mouvements » et danses sacrées. Très connu à St Petersbourg, il a composé des musiques de ballet et du spectacle LE SON JAUNE crèé par Kandinsky.

Il écrit : « La musique de Gurdjieff la plus émouvante est celle qu’il se rappelle avoir entendue au cours de ses voyages en Asie dans des temples peu connus. En entendant cette musique on est remué jusqu’au fond de l’être…»
( Thomas de Hartmann – Notre vie avec Gurdjieff – éditions Planète )

Biographie

Alain Kremski mène une double carrière de compositeur et de pianiste.

Grand Prix de la Ville de Paris, Lauréat de la Fondation Lili BOULANGER, 1er Grand PRIX de ROME, Premier Prix du Concours International de composition PRINCE PIERRE DE MONACO ( musique symphonique ) Grand Prix de la SACEM 2013 pour l’ensemble de son oeuvre.

Il compose pour piano, orchestre, choeur, musique de chambre, et des percussions d’Asie,  instruments avec lesquels il donne aussi des récitals : Bols rituels chantants , Bols bouddhiques sacrés, Grands Bols de monastères Zen et de cérémonies taoïstes, Gongs , etc. ( Tibet, Japon, Chine, Birmanie, Inde, Népal…)

Collaborations /théâtre / cinéma / danse / concerts/lectures avec Peter BROOK, Aurélien BORY, Carolyn CARLSON, Robert SWINSTON, Laurent TUEL. Jeanne MOREAU, Michaël LONSDALE, Marie Christine BARRAULT, Zéno BIANU, Sonia PETROVNA..

La plupart de ses CD ont obtenu le  ffff TELERAMA, le CHOC du MONDE DE LA MUSIQUE et de CLASSICA

Nombreux CDs, dont les musiques des écrivains NIETZSCHE, PASTERNAK, GURDJIEFF, et Erik SATIE, BORODINE, RIMSKI-KORSAKOFF

  • CD de son oeuvre pour bols rituels/ gongs ( Tibet )
    LE TEMPLE DE LA MONTAGNE CELESTE
    ( Le voyage dans la constellation du Grand Chariot )
  •   CD et BLU RAY de son oeuvre pour bols bouddhiques sacrés, gongs, grands bols de cérémonie de monastères ( Japon – Chine )
  • LA MONTAGNE DE LA GRANDE PURETE
  • Oeuvres pour choeurs – cd “ créations “ – enregistrement par le choeur Les tempéramens variations, direction Thibault LAM QUANG

Olivier MESSIAEN écrivait, dans une lettre au compositeur :«  Votre musique m’a vraiment transporté ailleurs…  « J’aime cette méditation si pure…      

Il est l’invité des festivals internationaux :

LUCERNE,  LE CENTRE HISTORIQUE de MEXICO,  LISZTOMANIA, SOFIA, festival PRESENCE Radio France, FESTIVAL d’ETE de BERLIN, VERONE, festival des deux Mondes à SPOLETO, festival de LUBIAJNA, Festival DES FORETS, festival de RICHELIEU, les FLANERIES de REIMS,  etc.

Tournées en Europe, Amérique du Sud, Asie…

Quelques évenementiels :         

Concert/lecture, Cité de l’Architecture à Paris, avec l’architecte Paul ANDREU.

Concert/lecture avec l’écrivain Claudio MAGRIS, Radio France

Concert non stop au GRAND PALAIS dans la sphère géante du sculpteur Anish KAPOOR, pour la clôture de l’exposition MONUMENTA

Improvisation avec la chorégraphe Carolyn CARLSON ( Bols bouddhiques et gongs) au Musée GUIMET, au milieu des Bouddhas Khmers

Deux récitals de piano pour la réouverture du Palais de Tokyo.

Performances avec les bols bouddhiques et gongs au milieu des sculptures de Mircea CANTOR, galerie Yvon LAMBERT, Paris.

Concerts à BERCY pour les enseignements du DALAI-LAMA

Musique de scène ( piano ) du spectacle GEOMETRIE DE CAOUTCHOUC d’Aurélien BORY, pour huit acteurs acrobates. Parc de la Villette, et tournées.

Improvisations sur les grands bols bouddhiques et coupes musicales de Marie-Ange GUILLEMINOT, au MUSEE DE LA CERAMIQUE de SEVRES.

Hommage au peintre KIJNO, espace VERA, Saint-Germain-en-Laye

Invité du Festival des forêts 2013, 2014, 2015, 2016, récitals, créations pour choeur et piano, ( Les Temperamens Variations dir. Thibault Lam Quang )

Concerts/lecture : musique/ architecture – bicentenaire de VIOLLET LE DUC  et Créations, concert/lecture avec les bols rituels sacrés, bols bouddhiques et gongs, et la comédiene Sonia PETROVNA

Récitals à CANTERCEL , site d’architecture Sens Europe Espace.

Créations dans les abbayes ( Pontigny, la Clarté-Dieu, Noirlac, etc.) et à Paris au Collège des Bernardins, pour les 900 ans des abbayes cistersciennes.

Créations pour piano « La nuit aussi les oiseaux rêvent – Le Balancier »  chorégraphies de Robert SWINTSON – Centre de danse Contemporaine d’Angers. Piano : improvisations lors des Nuits du Patrimoine

Récitals au Centre d’Art CAMPREDON ( ancienne maison René CHAR ) juillet août 2017 isle / Sorgue pour l’expo des sculptures de  Parvine Curie –

Création avec les bols rituels et gongs au Parc JJ Rousseau à Ermenonville – avec la comédienne Elisabeth DUDA

Quelques extraits de presse :

Classica :« CHOC » : CD EXILS : Bols rituels chantants /Gongs / Piano

Une dimension spirituelle. Une musique méditative où chaque accord fait entendre la résonance pleine et entière du bol. d’où cette sensation d’être attiré dans un vaste mouvement circulaire au centre du son. Il faut apprècier le jeu raffiné du pianiste sur le clavier – là aussi, les noces alchimiques du feutre et du bol créent un objet magique, une statue vénérable et hors du temps.           

Franck MALLET

TELERAMA :      A. Kremski est un interprète profond, qui hisse son jeu à la hauteur d’un rituel et la musique au rang d’une prière…

                              Sa musique est inouïe, tout simplement…        

Xavier LACAVALERIE

LIBERATION :     Le mélomane découvrira avec le phrasé de Kremski, un Liszt plus martial, vagabond, magnétique, inconnu…   

Déborah CHOCRON

DIAPASON :       Une faculté très particulière qu’il a, comme pianiste, de créer des climats sonores envoûtants…                              

Jean François ZYGEL

MONDE DE LA MUSIQUE :   Dans la douceur mélancolique des « Chercheurs de Vérité » , un  toucher subtil et profond ( CD Gurdjieff piano )      

Renaud MACHART

MONDE DE LA MUSIQUE :       Enregistrées par Kremski, les musiques de Borodine  retrouvent la fraîcheur, la magie qui ont séduit Ravel et Debussy. 

Franck MALLET

L’EXPRESS :     Interprète inspiré, A. Kremski révèle un éblouissant trésor,  l’oeuvre pour piano de GURDJIEFF…                                               

J.P. RIBES

CLASSICA :      Borodine  Dans les steppes de l’Asie centrale : une oeuvre orchestrale magnifiquement transcrite par Kremski… L’interprète nous fait entendre la  musique russe dans ce qu’elle a de plus recueillie et mystérieuse. Une sensibilité et un toucher qui,dans les préludes de Rachmaninov emmènent Kremski non loin des cimes tutoyées par la référence Vladimir Askenazy         

David SANSON

CLASSICA : « Le piano envoûtant » Cds GURDJIEFF/De HARTMANN, piano.           

Invitation à voyager à travers ces paysages calmes et vastes, comme figés par la suspension du temps… Maître des équilibres, des contrastes et des couleurs, d’un toucher velouté ou d’une précision quasi gouldienne dans l’attaque, Alain Kremski sait parfaitement rendre ces atmosphères contemplatives.    

Karol BEFFA

TELERAMA  sortir :

Aurélien BORY poursuit son travail sur l’espace.  Le tout  au son d’une formidable composition pour d’Alain Kremski.           

Stéphanie BARRIOZ

LE MONDE – récital Alain Kremski “ On y court !             

PHILIP DE LA CROIX 

SOUTH CHINA MORNING Hong Kong : “ Bolws mesmerise audience”

THE SUNDAY OBSERVER – Sri Lanka Colombo : “A rich, rare experience”

YAMANACHI NICHINICHI SHINBUN, Japon, Tokyo –  Bols tituels tibétains, piano : Les 450 personnes présentes ont été enthousiamées par ses interprétations.